Musicien invité #4: Mauro Durante (Canzoniere Grecanico Salentino)

By juin 16, 2016 Recording sessions

En 2007, on m’a invité à participer au festival La Notte Bianca, dans le Salento, situé dans la région des Pouilles au sud de l’Italie. Grand fan de la ‘musica populare’ – la musique populaire traditionnelle du Sud, j’avais récemment rencontré le chanteur Uccio Aloisi, grande figure de la région. J’ai donc demandé à mon agent s’il connaissait un percussionniste qui pourrait m’accompagner en jouant du grand tambourin traditionnel connu sous le nom local de ‘tamburello’. Quelques heures à peine avant de monter sur scène, on m’a présenté un jeune homme du nom de Mauro Durante et aussitôt réfugiés dans les loges, nous avons parcouru à toute vitesse les morceaux que nous pourrions jouer ensemble. Je ne me souviens pas combien de chansons nous avons interprétées cette nuit-là, mais comme toujours quand on tient le bon feeling entre musiciens, c’était comme si on avait joué ensemble depuis des années.

Depuis cette époque à peu près, la musique de la Méditerranée et plus particulièrement du sud de l’Italie ont de plus en plus influencé ma façon de composer les chansons. Rétrospectivement et maintenant que les années ont passé, je dirais que Mauro et moi avons su apprendre beaucoup l’un de l’autre et de notre amitié. D’un point de vue artistique, il venait d’un pays de traditions et moi plutôt de la terre des auteurs-compositeurs sans racines. Alors que j’abordais plus en profondeur l’étude de ce répertoire traditionnel du sud de l’Italie, Mauro de son côté développait un savoir-faire dans l’écriture et l’arrangement de chansons.
Nous avons chacun parcouru du chemin depuis cette rencontre il y a près de 10 ans, et les occasions de collaborer ont été nombreuses, tant sur mes projets que pour ceux du groupe de Mauro : Canzoniere Grecanico Salentino.

Récemment j’ai écrit les paroles de la chanson « I Love Italia », sur leur dernier album, mais ma collaboration préférée avec Mauro et son groupe est ce morceau qui a pour titre « La Voce Toa », que nous avons composée ensemble pour leur album précédent. La voici, si vous ne la connaissez pas :

La connexion entre l’Italie du sud et l’histoire que je voulais tisser autour du prochain album m’a amené à passer quelques jours avec Mauro et sa femme Silvia dans la belle ville de Lecce. Mauro et moi avions déjà travaillé une paire de jours dans mon studio et à cette occasion il avait écrit en dialecte Salentino les paroles de la chanson « Bring down the wall » pour le prochain album. Mais le voyage à Lecce était l’occasion rêvée pour moi d’enregistrer Mauro et quelques fantastiques musiciens de son groupe.

En savoir plus sur le groupe de Mauro, Canzoniere Grecanico Salentino:
www.facebook.com/canzonieregs

You Might Also Like