Santa Maria La Blanca, Toledo

By avril 14, 2016 Inspiration

Récemment, j’ai visité l’église Santa Maria la Blanca qui se trouve dans la ville médiévale de Tolède, en Espagne.

En dépit de son nom, cet édifice remarquable était une synagogue jusqu’à l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492. Elle a été construite par les bâtisseurs Mudejar qui étaient en fait des architectes et des artisans Musulmans vivant sous la protection des rois Chrétiens de Tolède.
Autrefois connue sous le nom de synagogue Ibn Shushan, ce trésor architectural est devenu le symbole de la cohabitation qui a réuni les peuples de trois religions et de trois cultures différentes dans l’Espagne médiévale.
Cependant, si on se penche plus en détail sur l’histoire de l’Espagne, il apparaît que cette cohabitation n’a pas été aussi idéale que ce que l’office de tourisme espagnol voudrait nous le faire croire. Mais il faut reconnaître que ce bâtiment représente un petit miracle en soi – même selon les critères actuels: voilà un bâtiment construit pour des rites juifs, par des Musulmans, et avec la protection de Chrétiens.

Mon album I Dreamed an Island est principalement inspiré par les chansons et les histoires de ces époques auxquelles différents peuples du sud de l’Europe se sont rencontrés et ont cohabité, plutôt en bons termes. Je pense en particulier à l’Espagne et à l’Italie (surtout la Sicile) médiévales. Il y régnait une harmonie propice à de remarquables avancées artistiques, littéraires et scientifiques, qui furent malheureusement le prélude à des horreurs dont l’Histoire a aussi gardé des traces.

Je travaille en ce moment sur une des chansons de l’album qui s’appelle « Judith ».
L’histoire se passe au sud de Cordoue, au tournant du XIe siècle, avec en toile de fond le climat de division et de violences qui s’installe au déclin de la dynastie Umayyad. Les Berbères Almoravids, qui vont à leur suite dominer le sud de l’Espagne, ont une vision bien moins tolérante à l’égard des Juifs et des Chrétiens. A la fin du siècle, beaucoup d’entre eux auront choisi de s’exiler dans la cité de Tolède, alors reconquise par les Chrétiens.

juith lyrics scan (1)